Vous êtes ici :
> Stars Oubliées > Stars > Les Inclassables > Julia Channel
Bien joué.

- Julia Channel -


Le French Channel...

par DominiX


Quelques mots...

Son nom résonne à l’oreille du célibataire comme le heureux hasard d’une petite lucarne malencontreusement bloquée sur la quatrième chaîne un samedi soir.
Ses talents de comédienne égaient joyeusement l’érection dominicale du bon père de famille et le souvenir de son auguste carrière évoque plus d’images encore que la saga des Rougon-Maquart dans la tête du jeune marié.

Oui, bien sûr. Chacun d’entre nous s’attend à voir défiler un lot de grossièretés mal venues et symptomatiques d’un manque crucial de synonymes visant à décrire l’anatomie humaine, obligeant votre dévoué rédacteur à abandonner l’idée ambitieuse de traiter de Julia en toute chasteté.
Et bien non ! Bien que notre quota de mots crus soit faible, nous décidons solennellement de nous en passer, tout bonnement.

Voici donc livrés en pâture les vilaines expressions que nous n’utiliserons pas pour mener à bien cet article, en parfait gentlemen que nous sommes : petit robinet, kikinou, gros popotin, Robert & Robert, fessées déculottées, jeux de main(s), cône glacé à l’italienne, spécialité thaïlandaise sans les mains, jantes en alu chromé 16 pouces sérié limitée Steven Seagall.

Vous noterez que nous utiliserons dorénavant, volontairement, des mots et des noms propres. Dont acte. Plongez-vous dans les articles qui suivent...





- Le plus grand grenier du web -

Brève introduction sur Mlle Channel

Julia Channel débute dans le métier

1996/1997 : Julia Channel et la bourse asiatique

1997/1998 : grandeur et décadences de Mlle Channel Julia

1998/2000 : No comment sur Julia

Le bout du Channel

La chanson de Julia Channel

Variations sur Marilou, l’ère pré-channelienne

Envoyez nous vos articles !!


Aujourd'hui...

Julia est prête à tout pour réussir.
Elle l’a maintes fois prouvé sur les plateaux de télévision. Chanson, télé, cinéma, spectacles, écriture...
L’actrice au patronyme d’eau de cologne a échoué un peu partout. Il est toujours délicat de tenter de cacher 120 films coquins aux réalisateurs classiques, quand on sait qu’ils sont les principaux clients des vidéos-clubs aux néons roses.
"Je n’ai pas choisi cette carrière, c’est elle qui s’est présentée à moi, mais il a fallu en tous cas la gérer, et je continue de le faire" tient-elle à rappeler.

Bienvenue dans les oubliettes du star-system et à bientôt au Manouchka de Chichigneux (photo), pour une soirée Norauto.



Vous cherchez des nouvelles plus récentes de Julia Channel ?
visitez QueSontIlsDevenus.net




Quelques sites pour en savoir plus...

Envoyez nous les adresses de sites que vous connaîssez !!

S'inscrire au Fan Club

(C)opyright 1999-2005 - Stars Oubliées.com®