Vous êtes ici :
> Stars Oubliées > Stars > Les Acteurs > Pierre Mondy
Bien joué.

- Pierre Mondy -


Le Chef au chaud-dard !

par Max


Quelques mots...

Le premier film de l’illustre Pierre Mondy date de 1949, à l’heure où la forêt de Machecoul se remettait à peine des errements de la 7ème compagnie de transmission et des ingénieuses stratégies de combat qu’étaient la Tenaille ou la dépanneuse de chars allemande...
Depuis, celui que le grand public aurait dû connaître sous le doux nom de Pierre Cuq (ndlr : son véritable nom de famille ; on imagine très bien pourquoi son agent lui a suggéré de prendre celui de sa grand-mère) a joué et réalisé avec les plus grands, connu le théâtre tout comme la télévision, le cinéma comme le doublage (ndlr : Pierre nous fit l’honneur de sa voix dans La Surprise de César, dessin animé tiré des aventures d’Asterix).

Venu d’Albi chercher le succès à la capitale, Pierrot tente le cours Simon. Jusqu’en 1960 il mène de front des carrières au théâtre et au cinéma, devenant l’un des seconds rôles les plus courtisés de France... C’est donc en 1960 que sa carrière prend un tournant avec l’inoubliable interprétation de Napoléon dans le film d’Abel Gance, où le beau Pierre peut se targuer de mettre minable l’adaptation « fripouillesque » de Christian Clavier malgrè l’odieux stratagème de la production ; il est en effet certain que TF1 a mis au point une tentative de ridiculisation de l’ex-Cordier suite à la décision de ce dernier de lever le pied sur son personnage de flic intègre... Et pour cette mission, l’homme de la situation ne pouvait être que Clavier, gourmand en nanars et généreux en navets.
Cette machination élucidée, revenons à nos moutons : Pierre Cuq (ndlr : Mondy... pardon) revient à la comédie très rapidement et en fait son genre de prédilection, heureusement pour des millions de fans prêts à tout pour revoir leur idole en personnage maladroit et autoritaire. Des titres aussi évocateurs que Bebert et l’omnibus, Vos gueules les mouettes !, Impossible n’est pas français, Le Beaujolais nouveau est arrivé et... et bien sûr... tu le sais lecteur : LA SEPTIEME COMPAGNIE ! (Lis vite la suite de l’article pour tout savoir...)





- Le plus grand grenier du web -

La suite de la carrière de Pierre Mondy

Pierre Mondy et La 7e compagnie

Envoyez nous vos articles !!


Aujourd'hui...

Aujourd’hui il a mis en scène Sardou (ndlr : Michel, pas Jackie...) dans "Bagatelles" et ses pièces sont toujours exactement ce qu’il faut sans aucune exagération, comme à l’époque de la Trilogie.

Et puis surtout, çà ne l’empêche pas d’avoir plusieurs projets au cinéma en parallèle, dans lesquels il devrait tourner avec le fabuleux Christian C. (ndlr : deux Napoléon dans un film, dont un ascendant Jacquouille et l’autre tendance Chaudard...).
Enfin, quittons nous sur cette parole poignante à propos des Cordier, juge et flic : « il n’est pas question que la série s’arrête et tant que je pourrais le faire, je continuerai. »... Aïe ! Là, on frise la fracture du moral chez les nostalgiques de la Septième...



Vous cherchez des nouvelles plus récentes de Pierre Mondy ?
visitez QueSontIlsDevenus.net




Quelques sites pour en savoir plus...

Envoyez nous les adresses de sites que vous connaîssez !!

S'inscrire au Fan Club

(C)opyright 1999-2005 - Stars Oubliées.com®